Finances

Vidéotron détient une licence d’exploitation de canal pseudo communautaire pour la région montréalaise, nommée MaTV.

Le 4 Février 2015, le CRTC rendait sa décision. Vidéotron a été jugé non-conforme sous plusieurs aspects.

  • Pas assez de promotion des possibilités de formation en production télévisuelle, d’accès à l'équipement et au temps d'antenne aux membres de la communauté;
  • N’atteint pas le minimum de 50% du contenu diffusé devant être produit et contrôlé par les membres de la communauté;
  • N’atteint pas le minimum de 60% de contenu diffusé devant être local;
  • Le canal ne représente pas la composition linguistique, ethnique et autochtone de la communauté;

 

MATV est financée à même les revenus provenant des paiements des abonnés du câble de Vidéotron. Ainsi, des milliers d'abonnés paient un taux de 2% de leurs factures mensuelles pour opérer le canal communautaire. Selon nos estimations, ce montant équivaut à près de 19 millions de dollars par année. La décision du CRTC concernant la plainte de TVCI vient valider que MATV est effectivement en situation de non-conformité.

Nous croyons qu’une télévision communautaire à but non lucratif, comme TVCI, peut garantir la transparence financière, la protection des consommateurs et le respect de la réglementation que le CRTC a créée afin de permettre aux citoyens d’avoir accès à l'éducation aux médias et à une véritable programmation produite pour, par et avec la communauté.

TVCI-MTL

La télévision a changé le monde. Le temps est venu de changer la télévision. TVCI MTL est un regroupement préoccupé de l’état actuel des médias au pays, et plus particulièrement dans la grande région de Montréal. Nul besoin d’être expert pour jeter un coup d’œil sur le paysage médiatique et constater rapidement qu’une petite poignée d’entités privées contrôlent nos ondes.
Notre rêve est de briser ce monopole et de construire une télé communautaire par et pour nos communautés.
Cet acte de créativité devenant réalité est non seulement essentiel pour construire et desservir une communauté saine, diversifiée et dynamique, mais est également une condition indispensable à l’amélioration de la démocratie.


« Montréal a absolument besoin de ce type de télévision reflétant le caractère pluraliste de la principale ville du Québec. »

- Lorraine Guay, infirmière, impliquée de longue date dans la défense des droits fondamentaux.